Outils pour utilisateurs

Outils du site


glossaire:ldap

LDAP

Lightweight Directory Access Protocol

Lightweight Directory Access Protocol (LDAP) est à l'origine un protocole permettant l'interrogation et la modification des services d'annuaire. Ce protocole repose sur TCP/IP. Il a cependant évolué pour représenter une norme pour les systèmes d'annuaires, incluant un modèle de données, un modèle de nommage, un modèle fonctionnel basé sur le protocole LDAP, un modèle de sécurité et un modèle de réplication. Un annuaire LDAP respecte généralement le modèle X.500 édicté par l'UIT-T : c'est une structure arborescente dont chacun des nœuds est constitué d'attributs associés à leurs valeurs.

Le nommage des éléments constituant l'arbre (racine, branches, feuilles) reflète souvent le modèle politique, géographique ou organisationnel de la structure représentée. La tendance actuelle est d'utiliser le nommage DNS pour les éléments de base de l'annuaire (racine et premières branches, domain components ou dc=…). Les branches plus profondes de l'annuaire peuvent représenter des unités organisationnelles ou des groupes (organizational units ou ou=…), des personnes (common name ou cn=… voire unique identifier uid=…), … L'assemblage de tous les composants (du plus précis au plus général) d'un nom forme son distinguished name, l'exemple suivant en présente deux :

  • cn=ordinateur,ou=machines,dc=EXEMPLE,dc=FR
  • cn=Jean,ou=gens,dc=EXEMPLE,dc=FR
              dc=FR
                |
            dc=EXEMPLE
           /          \
     ou=machines    ou=gens
         /              \
  cn=ordinateur       cn=Jean

La dernière version en date du protocole est LDAPv3. Cette version est définie par l'IETF dans plusieurs RFC en commençant par la RFC 4510.

Voir:

glossaire/ldap.txt · Dernière modification: 19/05/2012 00:18 (modification externe)